06.06.2009

ERDF et les élus font tout pour que le courant passe

ERDF st georges.JPGJusqu'à présent le câble électrique 20 000 volts, alimentant la Haute vallée en amont d'Axat et le canton du Querigut dans l'Ariège, partait du poste électrique haute tension d'Axat et cheminait dans les gorges de St Georges. Fixé en « encorbellement » le long du parapet, il surplombait la rivière aude.

Cela ne posait aucun problème jusqu'à ce que de récents éboulements, dus à l'érosion naturelle des parois, provoquent des dommages sur le chemin de câble. Le réseau risquant d'être entraîné vers le fond de la rivière et pouvant générer des risques de rupture pour le conducteur électrique, il fallait réagir rapidement pour maintenir une alimentation fiabilisée des hauts cantons. ERDF décide donc de poser un nouveau câble souterrain cette fois. Mais un chantier qui  interrompt la circulation routière dans les gorges pendant plusieurs semaines, interdisant ainsi l'accès des automobilistes aux sites pyrénéens pendant les longs week-ends du mois de mai, n'était pas envisageable.

Les élus d'Axat et du Conseil Général de l'Aude, en concertation avec ERDF, ont donc trouvé une solution : la route ne sera coupée que durant deux nuits pour réaliser les travaux de terrassement. Ceci a été possible grâce à l'utilisation d'une machine automatique appelée « trancheuse » qui a creusé les 510 mètres de tranchée et posé le câble nécessaire en une seule opération. Les autres étapes se sont effectuées de jour avec une circulation routière en alternat d'une durée de 20 minutes.Finalement, en une semaine, avec un investissement de 80 000 € et grâce à la forte implication des collectivités locales et de l'entreprise SOTRANASA,  ERDF est venu à bout de ce chantier peu habituel en limitant la gêne au maximum.

Gorges de Saint-Georges : le Conseil Général de l'Aude investit aussi.

C'était l'effervescence mercredi dernier dans les gorges de Saint-Georges quand Marcel Martinez, maire et conseiller général du canton d'Axat, accompagné de Jacky Galy représentant ERDF et Michel Rougé chargé d'affaires, est venu se rendre compte de l'avancement des travaux d'ERDF mais aussi d'un autre chantier coordonné par le Conseil Général de l'Aude.

En effet, en plus des énormes engins de terrassement et des personnels de l'entreprise SOTRANASA, on pouvait voir les équipes d'Hydrokarst, accrochées aux parois par leurs cordes de rappel, occupées à installer des filets de protection contre les chutes de pierres. Ceci à la commande du Conseil Général de l'Aude qui réalise actuellement des investissements importants pour sécuriser ces portions de voirie dans les gorges de l'Aude.

Décidemment St Georges, comme St Christophe patron des automobilistes, est l'objet de toutes les attentions dans le département de l'Aude.

09:22 Publié dans Travaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

11.05.2009

Travaux de sécurisation des gorges de Saint-Georges

La direction des routes du Conseil Général de l'Aude communique :

Depuis octobre 2008, le Conseil Général de l'Aude a démarré les travaux de mise en sécurité de la route départementale 118 dans le défilé des gorges de Saint Georges.

P1020665.jpgDurant 2 périodes de 6 semaines (du 29 septembre au 14 novembre 2008 et du 23 février au 3 avril 2009), les travaux préliminaires de purges et de confortement ont permis de traiter plus de 2 000 tonnes de masses rocheuses dans les secteurs recensés comme les plus dangereux des gorges. Ces deux phases avaient nécessité, pour des raisons de sécurité évidente, la fermeture complète de la route.

Depuis le 20 avril dernier, le chantier a repris par la pose en falaise des écrans et avaloirs constitués de filets métalliques destinés à récupérer les blocs et cailloux provenant de 2 couloirs générant des chutes d'éléments de façon récurrente et abondante.

Ces travaux se déroulent, de 8 h à 18 h du lundi au vendredi et hors jours fériés, sous circulation alternée. Celle-ci peut être interrompue pendant 20 minutes maximum lors des phases d'héliportage du matériel ou de risques de chutes de blocs.

Comme précédemment le chantier, qui devrait être terminé fin septembre, sera interrompu durant les vacances estivales  en juillet et aout.

Pour des raisons de sécurité évidente, les 20 mètres de parapets, qui longent la route et qui ont été endommagés lors des purges, seront restaurés provisoirement avant juillet. Le Conseil Général étudie actuellement la réfection complète de ces parapets dont les caractéristiques doivent répondre aux contraintes de sécurité routière d'exploitation mais également paysagère dans un site remarquable, ceci en liaison avec les services compétents de l'Etat en charge de l'Environnement et des paysages.

L'entreprise Hydrokarst, spécialisée dans les travaux acrobatiques, continue à œuvrer selon les priorités techniques définies par le Conseil Général qui a mobilisé à cette fin, et pour la seule année 2009, un budget de 650 000€.

Toutefois, nous sommes conscients que la gêne occasionnée aux usagers de la route est importante mais il est utile de rappeler que ces travaux ont pour seul but d'accroître la sécurité de ces mêmes usagers dans une zone actuellement très dangereuse en y incluant les pratiquants des sports d'eaux vives, de la pêche et les randonneurs de la Haute Vallée de l'Aude.

A noter qu'un arrêté, portant restriction du droit d'accès de tous les usagers de la rivière Aude dans les gorges de Saint-Georges, a été pris par le Sous-Préfet de Limoux en date du 30 avril 2009.

Celui-ci stipule que l'accès à la rivière sur toute l'étendue des gorges de Saint-Georges est interdit à tous les usagers (pêcheurs, pratiquants des sports d'eau-vive, randonneurs, etc...) du lundi au vendredi, de 8 h à 18 h, sauf les jours fériés et ce, jusqu'au 30 juin 2009 ou jusqu'à la date effective de fin des travaux et falaises surplombant la RD 118.

Ces arrêtés sont affichés en mairie d'Axat et d'Artigues et en bordure de rivière aux endroits du chantier.

09:53 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |