02.08.2009

EDF, l'Aude et Axat… toute une histoire !

Mardi dernier, de la fin de matinée jusqu'en début d'après-midi, une belle agitation régnait sur les berges de la rivière. D'une part par la présence d'une cinquantaine d'enfants qui pique-niquaient sur la petite île. Ils étaient arrivés le matin par le train touristique du Pays Cathare et du Fenouillèdes et profitaient de la fraîcheur de cet endroit pour manger et jouer. Et d'autre part par la présence, non loin de là, d'une équipe de tournage. Celle-ci était en train d'interviewer Matthieu Veyssière, gérant de la société Roc Aqua et président du syndicat des professionnels de l'eau-vive et de filmer un groupe venu faire du canoë gonflable.

IMG_0565.jpgMais que faisait ici ce caméraman et ce preneur de son, un reportage pour la télévision ? Et non, c'était un prestataire travaillant pour le compte d'EDF qui préparait un reportage sur la rivière et ses usagers.

Monsieur Boisseau, de la mission Sureté/Prévention EDF, devait expliquer le pourquoi du comment. « L'objectif de ce film est de montrer à tous les collaborateurs et les diverses parties prenantes de la convention « Sureté Hydraulique », tout ce que peut faire l'entreprise en matière de sureté, mais aussi les incidences de l'activité hydraulique sur l'économie locale. L'exemple d'Axat est un très bon exemple, puisque se sont développées depuis de nombreuses années des activités d'eau-vive qui ne pourraient exister sans la présence des barrages en amont. Il est important pour nous également de montrer que d'autres activités existent sur les bords des rivières et notamment l'activité halieutique et agricole (irrigation). Ce film a aussi pour but de faire ressortir les besoins des usagers de la rivière et par quels moyens EDF peut être un partenaire privilégié, notamment en ce qui concerne les problèmes de sureté et d'aménagement.»

Toute l'équipe de tournage s'est ensuite dirigée vers la mairie où les attendait Marcel Martinez. « Un témoignage particulièrement intéressant », devait souligner Monsieur Boisseau. En effet, le maire et conseiller général a pu rappeler les premiers championnats de France pyrénéens de canoë-kayak qui se sont déroulés en 1987 et qui ont initié toutes les activités eau-vive sur le territoire. Puis, en tant que président du Pays de la Haute Vallée, il a rappelé les accords passés avec EDF concernant les lâchers d'eau nécessaires à la pratique de ces activités. « EDF, l'Aude et Axat, c'est une longue histoire qui a commencé avec Joachim Estrade et l'usine hydroélectrique de Saint-Georges au début du siècle. Depuis, l'entreprise fait partie intégrante du paysage industriel de notre Haute Vallée et est un acteur incontournable du développement économique et touristique de notre territoire. »

01:00 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

02.06.2009

Tour de l'Aude cycliste féminin : une belle étape de montagne

IMG_0248.jpgSamedi dernier, le tour de l'Aude cycliste féminin a commencé sa 8e étape devant la mairie, pour une étape de montagne de 101 kilomètres devant mener les coureuses vers le plateau de Sault.

C'est au maire Marcel Martinez qu'est revenu l'honneur d'abaisser le drapeau qui lançait le départ officiel de cette 8e étape. 114 championnes étaient présentes sur la ligne de départ et se sont élancées en direction d'Espezel, où l'arrivée était prévue à 17 h 45.

C'est une néerlandaise, Marianne Vos, qui a remporté l'étape. Le maillot jaune a été, quant à lui, conservé par la toute jeune championne allemande Claudia Hausler qui l'a d'ailleurs conservé jusqu'à l'ultime étape hier à Limoux.

De nombreuses personnes étaient venues assister à cet événement sportif attendu toujours avec beaucoup d'impatience chaque année.

10:48 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

15.05.2009

Bilan très positif du lâcher d'eau pour le désensablement de l'Aude

IMG_0229.jpgLundi soir, monsieur le sous-préfet de Limoux a souhaité réunir autour d'une même table toutes les parties prenantes de l'opération de lâcher d'eau qui a eu lieu le 28 avril dernier à partir des barrages d'EDF pour lutter contre l'ensablement.

Etaient donc présents EDF, l'Office National de l'Eau et des Milieux Aquatiques (ONEMA), la Direction de l'Equipement et de l'Agriculteur (DDEA), la fédération Aude Claire, la Fédération de Pêche, le bureau d'étude Hydrogéosphère et le conseiller général Marcel Martinez.

C'est d'ailleurs ce dernier qui prit la parole en premier pour souhaiter la bienvenue à tous les participants. Puis laissant la parole à Christian Caussidéry, le responsable d'EDF, ce dernier devait rappeler que la présente réunion avait été décidée lors des différentes rencontres préparatoires à l'opération de façon à tenir au courant les parties prenantes, mais aussi le public et les usagers de la rivière.

Ainsi, côté EDF, le bilan est tout à fait positif en tant qu'opérateur. « Cette opération était loin d'être insignifiante. Elle a nécessité une préparation importante et une coordination sans faille avec tous les participants. Les volumes d'eau libérés, de façon progressive par les barrages, complétés par les débits naturels, ont permis d'établir un débit d'environ 20 m3/s à Axat, ce qui correspond à une crue tout à fait modeste pour la rivière. Des relevés ont été effectués par le bureau d'étude Hydrogéosphère très régulièrement pour que la rivière reste en permanence conforme aux normes environnementales prescrites.»

Concernant le bilan par rapport à l'ensablement, chaque partie s'est accordée à dire qu'il était encore trop tôt pour en mesurer les conséquences, et que cela pourrait vraiment être possible que vers le début de l'automne. Cependant, les premières observations faites en amont d'Escouloubre dans le lit de la rivière montrent que le sable, longtemps accumulé, sur certaines portions semble bien avoir été remobilisé et déplacé avec l'eau vers l'aval. Bruno Le Roux devait confirmer cette information puisque lui-même a pu constater l'apparition de nouvelles zones de frayères. Philippe Ortet, de l'ONEMA, devait même préciser que des zones de blocs et de cailloux avaient refait leur apparition. Cependant, actuellement, l'Aude a un débit très important dû à la fonte des neiges et perturbe toutes observations complémentaires.

Bruno Le Roux a souhaité ensuite prendre la parole pour couper court à toutes rumeurs qui circulent en ce moment et féliciter EDF pour le travail effectué. « Les débits lâchés n'ont pas été des plus extraordinaires. Ils ne seront donc pas responsables de mouvances des berges. De plus, la coloration de l'eau, qui a pu être observée à Quillan, était due à l'entraînement des feuilles, des végétaux, des dépôts vaseux et à la circulation du sables et pas du tout au culot de fond du barrage de Puyvalador. L'eau était d'ailleurs régulièrement analysée au sortir de ce dernier et celle-ci était vraiment limpide ».

Après l'intervention des différents participants, qui ont d'ailleurs tous reconnus le parfait déroulement de cette chasse, Marcel Martinez devait reprendre la parole. « Cette opération est tout à fait positive et notamment sur deux points. D'une part la réussite technique et les conséquences qu'elle pourra avoir sur le désensablement de la rivière et l'amélioration de la qualité environnementale de l'Aude. Et d'autre part, la très bonne coordination entre toutes les parties prenantes».

Le mot de conclusion fut laissé à monsieur le sous-préfet  qui se félicita également de la réussite de cette opération qui a révélé une véritable entente entre tous les usagers de la rivière, une sincère volonté de transparence de chacune des parties et ce qui n'est pas négligeable, une forte envie de travailler ensemble.

09:04 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

01.05.2009

La fédération Aude Claire en assemblée générale

IMG_0154.JPGDimanche dernier, la fédération Aude Claire avait choisi Axat pour tenir son assemblée générale annuelle. Celle-ci s'est donc déroulée à la salle du cinéma en présence du maire Marcel Martinez, à qui devait d'ailleurs revenir l'honneur d'ouvrir la séance. Il souhaita donc la bienvenue à toute l'équipe de cette association environnementale et en rappelant tout l'attachement qu'il porte à celle-ci et aux idées qu'elle défend.

Puis, la présidente Marie Guérard pris la parole et remercia à son tour Marcel Martinez pour son soutien permanent. Après avoir souhaité la bienvenue aux adhérents de la fédération venus en nombre, elle procéda à la lecture du rapport moral. « Ce n'est pas un hasard si nous avons choisi de faire cette réunion à Axat, devait-elle commencer, car c'est un lieu privilégié à plus d'un titre. Par sa position géographique qui le place au cœur des secteurs où la Fédération intervient depuis sa création et par sa place centrale au sein du Pays de la Haute Vallée, Pays avec lequel nous avançons sur les thèmes défendus en commun. Et comme plus bel exemple de ce partenariat, citons la réalisation des livrets sur les milieux naturels des territoires du pays. Cette assemblée générale est également l'occasion pour nous d'inaugurer l'exposition qui en découle et qui se trouve dans la salle à côté. » Enfin, elle précisa que celle-ci sera itinérante et visible tout au long de l'année dans chacun des huit cantons qui composent le Pays de la Haute Vallée.

Ensuite, Marie Guérard devait poursuivre en rappelant les différents dossiers sur lesquels travaille la fédération et qui lui tiennent particulièrement à cœur, à savoir, la station d'épuration du Capcir, l'ensablement de la rivière, Natura 2000 et le SAGE Haute Vallée.IMG_0151.JPG

Le directeur, Bruno Le Roux, devait à son tour prendre la parole pour énoncer l'ensemble des activités réalisées par la fédération durant cette année 2008. La liste est trop longue pour tout citer, mais il est à noter que l'Association réalise de nombreuses actions qui passent aussi bien par l'éducation à l'environnement que par la recherche et les inventaires naturalistes. Elle est également partie prenante dans de nombreuses réunions et commissions préfectorales, départementales et locales.

Après la validation du bilan financier qui a montré la bonne santé financière d'Aude Claire, Bruno Le Roux a parlé d'avenir et a exposé les grands projets pour 2009. Et notamment l'organisation, le 7 juin prochain, à Campagne sur Aude, du premier festival de la Pêche et de l'Eau. Puis il devait conclure la réunion en rappelant le récent déménagement de toute l'équipe pour de nouveaux bureaux qui se trouvent dans les locaux de la Pépinière d'Entreprises au 5 avenue de la Gare.