03.07.2013

Gilbert MOSCHETTI n’est plus

Gilbert Moschetti.JPG

Après le décès prématuré de Jules PAREDES, et comme si cela ne suffisait pas, c’est dans la même église d’AXAT, qu’unie autour de sa famille, le conseil municipal et la population ont accompagné Gilbert MOSCHETTI.


C’est avec beaucoup d’émotion que Marcel MARTINEZ, Maire du village, a rendu hommage bien entendu à l’adjoint qui travaillait à ses côtés mais aussi à l’ami.
Toujours disponible pour toutes les missions qui pouvaient lui être confiées, impliqué dans tous les projets, participant à toutes les démarches, il laisse le souvenir d’un élu compétent et efficace, soucieux de l’intérêt général, dévoué à la cause de sa commune, sachant de surcroît apaiser les conflits et trouver ces compromis qui font avancer le débat et la concertation.
Passionné entre autre de technologie et d’informatique, il était toujours de bon conseil dans ces domaines qu’il explorait toujours, très curieux et avide de connaissances.
Il était extrêmement fier  et attaché à la brillante carrière qu’il avait effectuée au sein de l’entreprise EDF dont il était un fervent défenseur. C’était un fin spécialiste de l’hydroélectricité, il était intarissable sur le sujet. Les conduites forcées, les centrales de la Haute-Vallée… en fait tous les ouvrages utilisant l’énergie hydraulique n’avaient plus de secret pour lui et c’est avec enthousiasme qu’il aimait faire partager sa passion.


Chacun aimera à se rappeler Gilbert, juché sur son vélo jaune, appareil photo en bandoulière, sillonnant le village dans ses moindres recoins avant de rejoindre son bureau, tout prêt de celui de la secrétaire de mairie avec qui il travaillait en étroite collaboration.
Il avait toute notre estime et notre amitié. Il a toute notre reconnaissance pour ce qu’il a entrepris et réalisé pour AXAT. Nous ne l’oublierons pas.


A Gaby, son épouse, toujours attentionnée et omniprésente tout au long des « batailles » (comme il tenait à le préciser) qu’il a menées avec courage, dignité et lucidité contre la maladie, à ses fils Jean-Marc et Claude, à toute sa famille affligée par sa disparition, nous présentons nos plus sincères condoléances.

22.02.2013

Jules, voici l’image que l’on gardera de toi

Jules PAREDES.jpg

C’est avec une immense tristesse que nous avons appris vendredi 8 février dernier, le décès de Jules Parédès.

 

Jules était connu pour sa joie de vivre et sa bonne humeur. Il aimait la vie et savait le faire partager en toute simplicité, comme beaucoup peuvent en témoigner.

 

Il aimait passionnément son village et participait avec bonheur à sa vie associative. Très attaché à Axat et à ses habitants, Jules ne manquait pas une occasion de prendre des nouvelles des uns et des autres, toujours avec beaucoup d’intérêt et de sincérité.

 

Il aimait beaucoup les voyages lointains mais c’est toujours vers Axat, son village, qu’il revenait. Membre assidu du Conseil Municipal, ses avis éclairés étaient appréciés de tous.

 

Jules, tout comme beaucoup de personnes d’Axat, était issu d’une famille modeste, mais non moins méritante, il était son aîné, sa fierté à juste titre. Sa réussite universitaire en faisait un exemple de l’éducation républicaine. Son diplôme d’ingénieur, ses compétences et son talent dans le domaine commercial ont fait de lui un grand professionnel reconnu qui a su développer son entreprise OCCIREP.

 

Dans ces moments douloureux, nous souhaitons adresser, à cette famille cruellement affectée par la disparition proche de deux de ses fils, à vous tous : Marysaile, Rémi, Françoise, Didier, Léa, Sara, Marie-Ange, Alain, Thomas, Elisabeth, Thierry, Romain, Benjamin, Michel, Marie-Luce, Emma, Maxime, Nathalie et Elisa, toutes nos condoléances.

 

Et à toi « Julio », notre ami, merci pour ta bonne humeur et pour tous ces bons moments passés à tes côtés !!!

16:42 Publié dans décès | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

08.09.2010

« Manu » nous a quittés.

photo manu.jpgSamedi, en début de matinée, une bien triste nouvelle est venue endeuiller la commune avec l'annonce de la disparition de Manuel Echenique. Fatigué depuis déjà plusieurs mois, ce dernier s'est éteint dans la nuit de vendredi à samedi à l'âge de 87 ans.

Basque espagnol d'origine, ce dernier était arrivé à Axat dans les années 50 pour travailler à la forêt en tant que bûcheron. Il y fit la connaissance de Marie Martinez avec qui il eut trois enfants, Vincent, Serge et Marie-José. Au fil des années, il était devenu un Axatois à part entière et était particulièrement estimé par toute la population locale et par ses amis qui se sont d'ailleurs déplacés en nombre, lundi après-midi, pour le conduire à sa dernière demeure.

Sincères condoléances et une pensée toute particulière pour son épouse, pour ses enfants et pour ses petits-enfants Amancia, Thomas, Manon, Inès, Océane et Manuel.

 

10:25 Publié dans décès | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

18.06.2010

"Dédé" nous a quitté

dd bousquet.JPGVendredi 4 juin dernier, c'est avec beaucoup d'émotion et de tristesse que la population a appris le décès de Fernand BOUSQUET, dénommé affectueusement par ses proches et amis « Dédé », à l'âge de 80 ans.

En effet, ce dernier, toujours aimable et souriant, était une véritable figure axatoise. Ayant travaillé toute sa vie à la scierie Verdié, il s'était donné pour objectif pendant sa retraite de rendre service à tout le monde. Inutile de dire qu'il est bien triste désormais de penser que l'on ne verra plus « Dédé » déambuler dans les rues de la commune, avec son célèbre bleu de travail.

A son frère Aimé et son épouse, à son neveu Jean-Claude, à toute sa famille et ses proches, sincères condoléances.

15:18 Publié dans décès | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

12.10.2009

Une figure locale disparait

 

DSCN0255.JPGAvec le décès de Maurice Plantier lundi dernier, c'est toute une population qui pleure la disparition d'une figure locale.

Fervent défenseur du service public, il avait occupé pendant de nombreuses années le poste de garde champêtre et d'employé municipal à la mairie. Avec son épouse et ses enfants, il avait contribué à la prospérité du Café/Hôtel/ Restaurant de la Poste dont beaucoup s'en souvienne encore comme un lieu privilégié de la gastronomie de la Haute Vallée de l'Aude.

Mais, Maurice, et il y tenait beaucoup, était aussi, et ce depuis toujours, un militant socialiste au grand cœur qui n'a jamais refusé son aide à qui que ce soit. Il avait d'ailleurs reçu, en 2003, des mains de Jean-Claude Perez, alors premier secrétaire du parti socialiste de l'Aude, la médaille d'honneur.

Sincères condoléances à ses filles, Mauricette et Francine, à ses petits-enfants, à tous ses proches et alliés.

14:05 Publié dans décès | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |