23.12.2011

La maison de santé : un grand projet pour débuter cette nouvelle année

Les élus de la communauté de communes visitent les locaux de la future maison de santé.jpg

Lundi 19 décembre 2011, les conseillers communautaires se sont réunis pour la dernière séance de l’année de la Communauté de Communes.

 

Lors de cette réunion, ils ont pu attribuer le marché des travaux de la future maison pluri professionnelle de santé mais également visiter les locaux, situés place Joachim Estrade à Axat, qui accueilleront prochainement cette réalisation.

 

Marcel Martinez a tenu à rappeler que cette maison de santé, dont l’ouverture est prévue à l’automne prochain, concrétise la volonté de la communauté médicale du secteur, en phase avec les responsables politiques, de répondre à l’attente de la population en lui apportant une égalité de soins.

 

La future équipe médicale, composée de 12 professionnels (médecins, infirmiers, dentiste, kinésithérapeutes- ostéopathes, podologue, pharmacien et ambulancier) avec à leur tête le docteur Christian Valéro, s’est associée pour rendre viable ce projet validé par l’Agence Régionale de Santé.

 

La maison pluri professionnelle de santé de la Haute Vallée et du Donezan d’une superficie de 410 m² sera aménagée de façon pragmatique et confortable dans la distribution des locaux en tenant compte  de l’accessibilité et des places de parkings adaptées.

 

Marcel Martinez s’est félicité du plan de financement de cette opération et a tenu à remercier l’Europe, l’Etat, le Conseil Régional Languedoc-Roussillon et le Conseil Général de l’Aude pour leur soutien.

 

Les travaux débuteront en début d’année 2012, les entreprises principalement audoises, placées sous la conduite de Manuela Crossman, auront à relever le défi de réaliser la première maison de santé de la Haute Vallée.

31.05.2011

L’aire de lavage est ouverte

IMG_3963.jpg

L’aire de lavage intercommunale, située juste à côté de la station service à Axat, est maintenant ouverte, après quelques mois de travaux.

Cet outil particulièrement polyvalent permet l'accueil des véhicules légers et des poids lourds 24h/24h et 7j/7j grâce à un moyen de paiements par cartes bancaires entièrement automatisé.

Les usagers pourront donc bénéficier grâce à un système à haute pression d'un espace pour le lavage des véhicules mais également d'un système d'aspiration.

Le paiement par cartes bancaires permet donc la distribution de jetons d’une valeur de deux euros, utilisables tant pour le lavage des véhicules que pour leur aspiration.

Pour tout renseignement, n’hésitez pas à contacter la communauté de communes du canton d’Axat au 04 68 20 58 38.

10:56 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

22.03.2011

ERDF et le groupement hydraulique d’EDF partenaires pour le développement durable

IMG_2799.jpg

EDF investit massivement dans l'Aude pour la production hydraulique, précisait Franck Belotti, directeur du  Groupement  d'Exploitation hydraulique (GEH) Aude-Ariège. « Nos objectifs sont en effet d'investir dans le renouvellement et la modernisation des installations tout en mettant en valeur le patrimoine et en préservant l'environnement. »

Entre janvier 2011 et avril 2012, le groupe canadien LAR et la société SPIE Batignolles vont réaliser d'importants travaux sur les unités de production de Nentilla et d'Escouloubre, avec le remplacement de 400 m de conduites hydrauliques et le renforcement de trois  kilomètres de galeries. « Le montant de ces investissements s’élevant à 20 millions d'euros. »

Afin d’alimenter ce chantier, ERDF a mis en place un poste provisoire de distribution d’électricité. Cette solution va donc permettre de limiter le recours à l'utilisation de groupes électrogènes et réduire ainsi leur impact sur l’environnement.

 Jacques Galy et JC Vaissière, interlocuteurs privilégiés d’ERDF pour le secteur de la haute vallée, ont joué un rôle de facilitateur pour les alimentations électriques provisoires de ces chantiers.

 Marcel Martinez, conseiller général et l’ensemble des élus de la communauté de communes du canton d’Axat se félicitent de ce partenariat  et des efforts entrepris afin de garantir le bon déroulement des travaux.

22.11.2010

Le SAGE au fil de l'Aude

HPIM8509 compressée.jpgLe mardi 16 novembre dernier, élus, citoyens, usagers du territoire d'Axat ont répondu présents à l'invitation lancée par Pierre Bardiès, président du SAGE HVA (Schéma d'aménagement et de gestion des eaux de la Haute Vallée de l'Aude) dans le cadre de la concertation locale.

Une commission géographique s'est en effet tenue, en fin d'après-midi, à la salle du cinéma à Axat. Accueillis par Marcel Martinez, conseiller général du canton d'Axat, l'animatrice Marielle Jean, en présence de  Bruno Le Roux  vice président du SAGE HVA et directeur de la fédération Aude Claire et Francis Savy, vice président du SAGE HVA et conseiller général du canton de Belaire ont pu présenter ou rappeler la procédure SAGE, son avancement sur la haute Vallée de l'Aude, les actions et les études menées dans ce cadre.

La séance a été ponctuée de riches discussions sur les différentes problématiques de la gestion de l'eau, quantitative et qualitative en Haute Vallée de l'Aude et plus précisément sur le canton d'Axat.                               .

Les thématiques principalement abordées ont été :

Les zones humides et l'aménagement du territoire : prise en compte des zones humides dans les documents d'urbanisme

Le besoin de sensibilisation de la population secondaire au respect des milieux aquatiques et à l'économie de l'eau : outils proposés aux mairies par le SAGE HVA : plaquettes, affiches.

Le besoin de concertation entre pêcheurs et kayakistes pour le partage de la rivière : outil proposé par le SAGE HVA : un guide des bonnes pratiques des usagers en rivière qui sera élaboré en 2011

L'intérêt d'une meilleure connaissance du Karst présent en HVA pour la gestion quantitative de la ressource en eau et la préservation de la qualité des eaux souterraines : nécessité lors de la création des périmètres de protection des captages par les communes de la réalisation de traçages en sous sol.

Les porteurs de projets pour les actions sur les milieux aquatiques : le SIAH HVA (Syndicat Intercommunal d'Aménagement Hydraulique de la Haute Vallée de l'Aude) vient d'accueillir la commune des Angles comme nouvel adhérent.

La sensibilisation des enfants : le SAGE HVA a mené un programme pédagogique de sensibilisation sur le respect des rivières et l'économie de l'eau. L'école d'Axat a participé activement à ce programme. De plus la commune a accueilli « la journée des enfants et de l'eau », organisée par le SAGE HVA en juin dernier.

La présence de seuils en rivière : entraves à la continuité écologique

Ces différentes thématiques seront prises en compte par la CLE (Commission Locale de l'eau) lors de la rédaction des préconisations de gestion des eaux.

Le président de la CLE, Pierre Bardiès, les deux vice-présidents Francis Savy et Bruno Le Roux, ainsi que l'animatrice Marielle Jean et Marcel MAartinez remercient tous ceux qui se sont déplacés et ont enrichi les échanges autour de la gestion de l'eau en HVA.

C'est grâce à la participation active de chacun que le SAGE HVA pourra avancer.

21:38 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

27.04.2010

Le SAGE de la Haute Vallée en concertation avec les pêcheurs

IMG_1369 compresse.jpgMercredi dernier, à la salle du cinéma, les polices de l'eau, les fédérations de pêche et différentes AAPPMA des trois départements concernés par le bassin versant amont de l'Aude, ont participé à une réunion de travail sur la gestion des eaux, des milieux aquatiques et de l'activité pêche. Organisée par Pierre Bardiès, le président du Schéma d'Aménagement et de la Gestion de l'Eau (SAGE) de la Haute Vallée de l'Aude, celle-ci a été introduite par Marcel Martinez qui a souhaité la bienvenue à tous les participants, et notamment Francis SAVY, le conseiller général du canton de Belcaire et Bruno Le Roux de la Fédération Aude Claire, tous deux vice-présidents du SAGE HVA.

Puis, il a laissé la parole à l'animatrice Marielle Jean qui a présenté tous les intervenants de cette importante réunion. Avec la technicienne de rivière Marlène Lacarrère, celle-ci a éclairci les partenariats, existants et à renforcer, entre les acteurs de la pêche : institutions, usagers, SAGE, maître d'ouvrages locaux pour une meilleure efficacité dans la gestion concertée de l'activité et du milieu aquatique qui en est son support.

Ensuite, la séance s'est poursuivie par un débat sur la qualité des eaux et des milieux, la gestion piscicole en Haute Vallée de l'Aude. Des débits réservés et la gestion des ouvrages hydroélectriques à la continuités écologique et sédimentaires, en passant par l'aspect patrimonial de la gestion de la pêche ou bien encore de l'aménagement et entretien des cours d'eau, les thématiques abordées ont été diverses et variées et particulièrement débattues. Celles-ci seront d'ailleurs prises en compte par la Commission Locale de l'Eau (CLE) lors de la rédaction des préconisations de gestion.

Marielle Jean a conclu la réunion en remerciant chacun des participants pour leurs interventions, qui a rendu cette matinée de travail particulièrement enrichissante et intéressante. D'autres rencontres, publiques cette fois, se tiendront à l'automne et permettront à tous les acteurs, usagers/élus de se concerter pour la gestion de leurs eaux et milieux aquatiques.

11:36 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

Un plan communal de sauvegarde pour préserver la sécurité de la population

IMG_1328.jpgLes inondations, la rupture des barrages, le risque sismique et le transport de matières dangereuses, tels sont les quatre risques majeurs qui ont été identifiés par la préfecture de l'Aude sur la commune. Risques qui ne sont pas sans conséquence sur la préservation de la sécurité des habitants et sur la protection de leurs biens et leur environnement.

Aussi, jeudi dernier, une partie de l'équipe municipale a travaillé sur l'élaboration d'un plan communal de sauvegarde (PCS) afin de mettre en place des mesures de prévention et de secours. Ce document est très important car il permet d'analyser l'impact de chacune de ces situations sur les personnes et les biens. Il organise ensuite la réponse que mettra en œuvre l'équipe municipale pour gérer chaque situation.

La réalisation de ce document a bénéficié du savoir faire de la commune en matière de gestion de situations passées, et en particulier des inondations. Cette méthodologie de travail permet d'aboutir à un document précis, détaillé et adapté au fonctionnement de l'équipe municipale. L'accent a été mis sur l'importance de la gestion intercommunale. Le rôle de la Communauté de Communes a été intégré au plan d'actions par l'intermédiaire notamment de la mise à disposition de nombreux moyens humains et matériels.

Après avoir travaillé toute la journée, une réunion publique a eu lieu en présence de nombreux habitants. Marcel Martinez devait les accueillir et rappeler toute l'importance de ce plan communal de sauvegarde qui répond avant tout à une obligation réglementaire. « Avec ce plan, nous nous dotons d'un plan d'actions permettant de gérer efficacement les futurs événements de sécurité civile. » Puis, il a détaillé, avec Sylvain Chave de Prédict Service, le cabinet d'études en charge de la réalisation du plan, l'ensemble des mesures qui seront prises en cas de crise. Ces dernières seront d'ailleurs répertoriées dans une brochure qui sera prochainement distribuée à l'ensemble de la population locale. A noter qu'elle sera également disponible en anglais pour la population étrangère.

A la sortie de la réunion, les personnes présentes se sont dites particulièrement satisfaites des mesures mises en place par l'équipe municipale. Elles sont reparties confiantes et rassurées, tout en espérant, bien entendu, que la commune ne connaisse jamais ces scénarios catastrophes et que le plan communal de sauvegarde ne soit jamais activé.

11:34 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

02.04.2010

Une zone pour les gravats

IMG_1232bis.jpgDans le souci toujours présent de la gestion des déchets et de la valorisation de l'environnement, la Communauté de Communes du canton d'Axat est en train de réaliser des travaux, sur la ZA de la Condomine, pour créer une zone à gravats pour les particuliers et les professionnels locaux.

Située à côté de la déchetterie, cet équipement fera l'objet d'un gardiennage assuré par l'association "Le Parchemin" qui veillera au bon fonctionnement du site.

Dernièrement, le président Marcel Martinez s'est rendu sur place avec les vice-présidents pour assister à une réunion de chantier avec le cabinet Cetur, maître d'œuvre de l'opération. « Les travaux, réalisés par l'entreprise Chauvet et la SARL Robert, devraient durer deux mois et s'achever donc avant l'été qui est une période, avec l'arrivée des résidents secondaires, propice aux travaux dans les maisons. D'ailleurs, très prochainement, nous organiserons une réunion avec l'ensemble des usagers potentiels pour expliquer le fonctionnement exact de ce nouvel équipement. Avec mes collègues de la Communauté de Communes, nous sommes certains du succès que va connaître cette zone à gravats d'autant plus qu'elle est attendue avec beaucoup d'impatience par nos artisans locaux », devait expliquer le président.

Le montant total des travaux s'élèvent à 200 000 euros, financés en partenariat avec l'Etat et le Conseil Général de l'Aude. La deuxième tranche des travaux concernera l'amenée des réseaux secs et humides et la réalisation de la voirie jusqu'au nouveau centre de secours actuellement en construction.

 

13:43 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |