21.11.2014

Conseil communautaire de rentrée à Axat : La Station de Ski de Camurac intègre les Pyrénées Audoises

photo Conseil communautaire 11.09.2014.JPG 

Le 11 septembre dernier, les conseillers communautaires étaient invités au conseil de rentrée de la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises qui avait lieu à Axat. 

De nombreux points étaient inscrits à l'ordre du jour et en particulier la définition de l'intérêt communautaire qui précise les futures compétences de la communauté de communes. 

Ainsi, après un vote à l'unanimité, à compter du 1er janvier 2015, la Communauté de Communes des Pyrénées Audoises aura en charge, outre tout le volet tourisme sur son territoire,  la gestion de la Station de Ski de Camurac. Cette initiative permettra ainsi une visibilité à l'échelle des Pyrénées Audoises et  élargira l'offre touristique qui couvrira tant la période estivale que l'hiver. A l'issue du vote Francis SAVY a remercié l'assistance de soutenir ainsi cette démarche et il a rappelé que "la communauté de communes était là pour justement accompagner le développement des 64 communes membres". 

Toujours dans le cadre de la définition de l'intérêt communautaire, les délégués ont voté à l'unanimité le volet enfance et jeunesse, l'aménagement de l'espace, le transfert de la déchetterie de Quillan vers l'EPCI et la mise en place d'un Service Public d'Assainissement Non Collectif (SPANC). 

Parmi les autres points traités au cours de ce conseil, la communauté de communes s'est engagée aux côtés de la ville de Quillan dans l'opération A.M.I Centre bourg. Cette action qui a pour but de revitaliser certaines zones rurales et périurbaines, est mise en œuvre par le Gouvernement qui lance un dispositif expérimental, concernant environ 50 centre-bourgs de moins de 10.000 habitants. 

Francis SAVY a ensuite proposé au conseil de se prononcer sur le plan France Très Haut Débit conduit en partenariat avec le Conseil Général de l'Aude. 

A l'unanimité les conseillers de la communauté de communes ont :

 

  • validé le périmètre en privilégiant le déploiement de  la fibre optique et en proposant des solutions de montée en débit ADSL partout ailleurs via des technologies de NRA et de mise en œuvre de kits satellites ;

  • adopté un système de péréquation financière permettant d’assurer une solidarité départementale entre les territoires ;

  • confié la maîtrise d’ouvrage du déploiement du réseau par le SYADEN ;

 

Les commentaires sont fermés.