20.12.2013

Le canton d’Axat en pointe sur l’élimination des déchets issus de la chasse

L'expérimentation de la collecte des déchets de chasse.jpg

La chasse au grand gibier, nécessaire pour favoriser un  équilibre agro-sylvo-cynégétique est génératrice de déchets de chasse, se chiffrant pour un canton comme celui d'Axat à plusieurs tonnes. La réalisation des plans de chasse chevreuils et des prélèvements de sangliers suffisants, sont une condition de la bonne gestion des écosystèmes qui incombe prioritairement aux chasseurs.

Aussi, l’augmentation des prélèvements nécessite de la part des élus de la Fédération Départementale des Chasseurs de l'Aude, de mettre en place un programme d'essai d'élimination des déchets (peau, viscères, pattes...) du grand gibier prélevé. A l’initiative de Jacques Galy, le canton d'Axat  a donc été choisi comme territoire pilote pour cette opération menée au niveau de la région cynégétique Languedoc-Roussillon.

 

Cette opération basée sur la collecte des déchets en vu de l'élimination par voie d'équarrissage a débuté depuis maintenant quatre années. Développée sur le volontariat des sociétés de chasse locales, ces dernières ont été dotées dès le départ d'un congélateur et de bacs permettant de stocker les déchets entre deux passages de collecte. Au fil du temps des améliorations ont été apportées au fonctionnement afin de collecter le maximum de déchets. Cette année notamment, il a été défini un calendrier de passage, à l'image du ramassage des encombrants, avec une collecte tous les quinze jours. Cela permettra de stocker les déchets au congélateur du  week-end qui suit la collecte, et de conserver frais en cas de manque de place, les déchets du week-end précédant la collecte. Cette amélioration a permis d'augmenter de façon considérable les quantités collectées, diminuant d'autant les quantités éliminées par d'autres voies. Le ramassage est effectué au local de chaque société par l'Association le Parchemin, qui apporte la collecte dans un container prévu à cet effet situé dans l’espace de valorisation des déchets de la Communauté de Communes du canton d'Axat où l'équarisseur vient récupérer la collecte. Depuis le début de la saison, 4 tonnes de déchets ont ainsi été collectés.

 

Cette opération expérimentale est rendue possible grâce à l'aide financière apportée par le Conseil Régional, la Fédération Départementale des Chasseurs et la Communauté de Communes du canton d'Axat. D'autres moyens légaux d'élimination des déchets sont aussi testés sur d'autres sites,  comme l'enfouissement. Bien que cette méthode semble plus facile à mettre en œuvre notamment par un coût inférieur à l'équarrissage, il n'en demeure pas moins compliqué de trouver un site dont les critères correspondent à la mise en œuvre d'une fosse (terrain imperméable, autorisation du  propriétaire...). En conclusion, on ne peut que féliciter de telles initiatives et encourager au développement du traitement de ces déchets, issus de la chasse, afin de conserver une nature propre et accueillante pour tous.

Espérons que l’expérience soit concluante afin d’être généralisée sur l’ensemble du département.

 

17:05 Publié dans Environnement | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.