15.11.2013

Le voile est levé sur la future Communauté de Communes des Pyrénées Audoises

Les élus communautaires.jpg

 

 

Mardi 12 novembre à 16h , Marcel Martinez et Jacques Galy accompagnés par Francis Savy et Jean-Pierre Esposito, élus sur le Pays de Sault,  Serge Jammy, Président du Sivom de la Haute Vallée et Igor Beloff, futur Directeur Général des Services, avaient convié le personnel de la Communauté de Communes du canton d’Axat pour une réunion d’information sur la future Communauté de Communes  des Pyrénées Audoises.

 

En effet, à compter du 1er janvier 2014, une nouvelle structure, regroupant les Communautés de Communes d’Aude en Pyrénées, du Chalabrais, du Pays de Sault, du canton d’Axat et le Sivom de la Haute Vallée, verra le jour. Les élus ont donc décidé de rencontrer tous les agents intercommunaux de ces territoires afin de lever le voile sur toutes les interrogations et les inquiétudes, au travers d’un échange  transparent et convivial.

 

La première réunion du personnel s’est donc déroulée à Axat où les questionnements ont essentiellement concerné le fonctionnement général des services de cette nouvelle structure et la mobilité des agents.

 

Dans leur intervention, les élus ont déclaré : « Soyons francs, la mise en place de cette nouvelle structure se fera progressivement durant les deux années à venir. A ce jour, nous travaillons encore sur quelques petits détails de l’organigramme mais nous pouvons vous dire que celui-ci se divisera en 4 pôles : Administration générale, Pôle des Solidarités, Développement économique et Pôle des Proximités.

Au 1er janvier, il n’y aura pas de grands bouleversements, votre travail et les services rendus aux populations sur chaque territoire resteront identiques avec le maintien des unités territoriales comme celles qui existent actuellement. Pour exemple, le personnel des services techniques et de l’aide à domicile continuera à intervenir sur son secteur».

 

Après le personnel, ce fut au tour des délégués communautaires du canton d’Axat d’échanger sur la nouvelle intercommunalité qui se composera de 64 communes et 89 délégués.

 

« Ce regroupement est une bonne chose, il va permettre la mutualisation de moyens entre des territoires qui se ressemblent face à la ruralité et qui rencontrent les mêmes problématiques. Tous ensembles nous seront plus forts ! Notre objectif est de rendre notre territoire attractif et de participer pleinement au développement économique et touristique de celui-ci. En ce qui concerne la fiscalité des ménages, à services équivalents, elle restera inchangée, nous y veillerons ! » ont tenu à préciser les élus.

09:14 Publié dans politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.