03.10.2013

Le Conseil Général au cœur de l'économie cantonale

IMG_0098.JPG

Pour la troisième année consécutive, Marcel Martinez, Conseiller Général, accompagné de Pierre Bardiès, vice-président du Conseil Général, Maïthé Aveza, chargée de mission à la cellule d’aide aux communes et de Philippe Greffier, chargé de mission au Cabinet du Président, avait convié les Maires du canton pour échanger sur les procédures d’attribution des subventions aux communes pour l’année 2014.


 

Chacun s’est réjoui de cette méthode directe de discussion qui permet aux maires de s’informer mais aussi de faire valoir des réalités locales et au Conseil Général de mieux faire valoir les raisons qui dictent ses orientations.


 

Cette année, l’enveloppe budgétaire prévisionnelle allouée pour les aides aux communes restera identique et atteindra la somme de 25 millions d’€uros. Celle-ci sera dédiée aux travaux pour les équipements publics et routiers (voirie, constructions publiques, équipements communaux divers) et pour l’assainissement  et l’eau potable. Une partie concernera les maisons de retraites ou de santé, l’aménagement des rivières ou les subventions liées à l’environnement (espaces naturels, élimination des déchets, filière bois).


 

Au delà des critères de recevabilité, il a été précisé aux maires qu’ils devront établir un classement prioritaire de leurs dossiers dans le cas où les demandes excèderaient les possibilités pour cette année. Tous les dossiers, outre ceux concernant l’eau et l’assainissement, devront être déposés avant le 31 octobre 2013.

Marcel Martinez a tenu à préciser que l’aide aux communes est toujours restée, malgré les difficultés, une priorité pour le Conseil Général qui s’engage à ce qu’elle soit maintenue dans toute la mesure du possible pour l’avenir.

 

Les élus ont également annoncé la mise en place effective de l’agence technique départementale au 1er janvier 2014. Celle-ci aura pour objectifs d’apporter un appui technique, juridique et financier aux communes et aux Communautés de Communes lors du montage de projets.

Pour conclure, Marcel Martinez a présenté les moyens que seront mis en place dans le cadre de la viabilité hivernale afin d’assurer le désenclavement de toutes les communes lors des événements météorologiques.

11:19 Publié dans Economie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.