06.03.2012

Ouverture de la pêche samedi à l’aube

Jacques Guy et Samuel Vernet effectuent le lâcher de truites.jpg

Vendredi 9 mars prochain, les berges de l’Aude vont connaître une certaine effervescence avec l’émergence de feux et de camps improvisés par les fanas de la pêche. En effet, c’est au lever du soleil qu’aura lieu la traditionnelle ouverture de cette activité halieutique particulièrement appréciée par les amoureux de la nature.

 

Pour préparer ce grand jour, Jacques Guy et les bénévoles de l’AAPPMA « La Truite Axatoise » ont réalisé samedi 3 mars à 13h30, un lâcher de 200 kg de truites dans la rivière, en partenariat avec Samuel Vernet, gérant de la pisciculture de Gesse.

 

En parallèle, la vallée de la Boulzane connaitra elle aussi une certaine affluence. C’est pour cela que « l’association de  pêche de la Boulzane », qui était en sommeil depuis quelques temps, a été réactivée par Jérôme Bruchet, son nouveau président et l’ensemble des membres du bureau.

 

Cette société, qui dépend de l’AAPPMA « la truite Axatoise », compte actuellement 11 membres. Elle a pour ambition de restaurer l’ensemble des réserves et des traversées de villages de la Boulzane et de réaliser des caches à poissons qui permettront de repeupler le cours d’eau et de préserver ce milieu naturel. A moyen terme, l’association souhaite également faire assermenter plusieurs gardes chargés de la surveillance du cours d’eau.

 

L’AAPPMA informe également les pêcheurs qu’ils peuvent se procurer  le permis de pêche auprès de la Communauté de Communes du Canton d’Axat ou sur internet sur le site suivant : www.ma-carte-de-peche.fr.

Aménagement du territoire : le haut débit à Bessède-de-Sault

P2220954.JPG

Mercredi 22 février dernier, Marcel Martinez, conseiller général du canton d’Axat, Jacques Galy, vice-président de la Communauté de Commune et son collègue Emile Cocula, maire de Bessède-de-Sault recevait François Sénéchal-Chevallier, Directeur des Relations avec les collectivités locales de France Télécom-Orange dans l’Aude.

Cette rencontre a permis de faire état des travaux de modernisation entrepris par France Télécom– Orange afin d’amener le haut débit sur la commune de Bessède-de-Sault.

Une refonte complète du réseau téléphonique

Cet important chantier technique entraine la refonte complète du réseau téléphonique desservant la commune de Bessède-de-Sault. Cette dernière va bénéficier de l’internet à haut débit mais également d’un plus grand confort téléphonique.

Ces travaux ont donc entrainé le déploiement d’une fibre optique d’une longueur de 11 kilomètres entre les communes d’Espezel et de Bessède-de-Sault, ainsi que l’installation d’un équipement, le DSLAM (Digital Subscriber Line Acces Multiplexer), nécessaire au transport de l’internet à haut débit tel que l’ADSL. Ce DSLAM, placé au cœur du village dans un local technique communal, permettra aux internautes d’atteindre des débits jusqu'à 20 Mbit/s.

Une opération de grande ampleur

Intégralement financée à l’aide du budget d’investissement de France Télécom-Orange, cette opération technique est la première réalisée d’une aussi grande ampleur en Languedoc-Roussillon.

Les élus locaux, qui se sont mobilisés aux côtés de cet opérateur, voient là une avancée exceptionnelle. Selon Marcel Martinez « C’est une innovation qui ouvre d’énormes possibilités en matière de redynamisation des territoires isolés et d’accessibilité aux différents services en ligne. Le haut débit est donc un facteur d’implantation et de développement économique des zones rurales et de montagnes».

Le conseiller général s’est félicité du partenariat avec les opérateurs, dont France Télécom-Orange, et de l’aboutissement de cette opération « Département innovant » engagée depuis plusieurs années entre France Télécom-Orange et le Conseil Général de l’Aude, complémentaire de l’opération « Haut Débit Languedoc-Roussillon » financée par le Conseil Régional Languedoc-Roussillon.

Cette rencontre a également permis d’aborder la continuité et l’évolution des équipements sur le canton avec en point d’orgue, la réflexion amenée sur la future maison pluri professionnelle de santé et le projet de télémédecine. 

15:03 Publié dans Economie, Travaux | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |