07.02.2010

Un bilan 2009 satisfaisant pour la communauté de brigade de gendarmerie

IMG_1118.jpgJeudi dernier, en fin de matinée, tous les gendarmes officiant à la communauté de brigades de Quillan/Axat/Couiza se sont retrouvés à la salle polyvalente de la gare d'Axat pour une cérémonie des plus conviviales, présidée par le commandant de la compagnie de gendarmerie de Limoux, le chef d'escadron Stéphane Rousseau à l'occasion de son inspection annuelle.

Ce dernier était entouré par le lieutenant Eric Rességuier, commandant la communauté de brigades, Jacques Galy, maire de Lapradelle-Puilaurens et vice-président de la communauté de communes du canton d'Axat, Jacques Hortala, maire et conseiller général du canton de Couiza et Maurice Aragou, maire de Quillan.

L'honneur d'introduire cette rencontre est revenu au lieutenant Rességuier qui a, tout d'abord, remercié toutes les personnes présentes « démontrant, s'il en était besoin, tout  l'intérêt que vous portez aux missions exercées par les 21 gendarmes officiant à la brigade, qui se relayent 24 h sur 24, 7 jours sur 7 pour assurer la sécurité de leurs concitoyens ». Puis, il devait se féliciter des excellents résultats obtenus en 2009, que ce soit au niveau de la délinquance que de la sécurité routière. Avant de laisser la parole au commandant de la compagnie de Limoux, il devait souhaiter la bienvenue aux gendarmes nouvellement arrivés et féliciter ceux récemment promus.

Le chef d'escadron Rousseau, quant à lui, a tenu à féliciter les militaires pour leur travail qu'ils effectuent « avec un professionnalisme, une disponibilité et un sens du devoir des plus remarquables ».  Puis, il annonça les chiffres du bilan de l'année écoulée. Ainsi, 206 personnes ont été interpellées dans le cadre d'affaires de crimes et délits. « 783 infractions routières ont été sanctionnées dont 35 pour l'alcoolémie et 370 pour la vitesse. La délinquance générale a baissé de 20 %, alors que celle de proximité a augmenté de 44 %.  Avec un pourcentage de 60 % d'affaires résolues, nous sommes largement au dessus des moyennes départementales et nationales. »

IMG_1119.jpgLaissant la parole à Jacques Galy, ce dernier devait, dans un premier temps, excuser le maire et conseiller général Marcel Martinez, qui retenu à l'extérieur du département, n'a pu participer à cette rencontre. Puis il devait à son tour féliciter les gendarmes pour leur travail et le bilan annoncé. « Au départ, nous, les élus, nous nous sommes un peu effrayés de la mise en place d'une communauté de brigade, avec la peur de voir disparaître ou du moins s'éloigner les gendarmes de nos territoires. Mais aujourd'hui, cette organisation semble bien fonctionner et permet une certaine souplesseVotre présence est rassurante pour les citoyens et notamment pour les personnes âgées. Pour nous, les élus, au-delà de la répression, il y a une mission que vous assurez qui est très appréciée, celle de l'accompagnement, du conseil, de la  présence dans des moments difficiles, dramatiques parfois.».

Jacques Hortala devait conclure en rappelant l'attachement des élus du département aux trois critères fondamentaux qui caractérise la communauté de brigade : la proximité, l'efficacité et la solidarité. « Dans une société démocratique, on ne peut pas vivre sans la force publique ». Il devait terminer son discours en déplorant vivement le prochain départ du chef d'escadron Rousseau et du lieutenant Resseguier. « Vous avez su allier la fermeté et la rigueur à l'intelligence, la confiance et la souplesse. Des qualités qui vous honorent et qui font que nous vous regretterons.  

07:42 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

Commentaires

Exceptionnel n'est pas le mots correcte pour classer votre blog, il parie que vous avez encore du potentiel à procurer sur ce blogue, quoiqu'il en soit, nous vous remercie pour toutes ces partages.

Écrit par : pronostic france honduras | 15.06.2014

Les commentaires sont fermés.