03.02.2010

Didier Codorniou a lancé officiellement sa campagne pour les Régionales mercredi soir à Axat

P1272641.JPGMercredi soir, de nombreuses personnes étaient présentes à la salle polyvalente de la gare pour assister au lancement de la campagne pour les élections régionales de la liste audoise du parti socialiste conduite par Didier Codorniou.

Pour cette occasion, celui-ci était venu en compagnie de six de ses colistiers : les deux conseillers régionaux sortants Eric Andrieu et Henri Garino, Hélène Giral, maire-adjointe de Castelnaudary et suppléante du député Jean-Paul Dupré, Géraldine Gay, viticultrice, Marie-Christine Muelas, fonctionnaire territoriale et Philippe Andrieu, maire de Cépie.

Pendant toute la journée, accompagnés par Marcel Martinez et Francis Savy, les conseillers généraux des cantons d'Axat et de Belcaire, ils ont sillonné les routes des deux territoires visitant plusieurs installations réalisées et financées en partenariat avec la Région. Le repas du midi a été pris à la ferme-auberge de Christian et Patricia Cucuillère qui est une entreprise qui favorise la commercialisation et la valorisation, en circuit-court, de produits locaux de qualité. Enfin, après leur visite du château cathare de Puilaurens, véritable exemple de la politique touristique départementale, ils se sont donc retrouvés à Axat pour leur première réunion publique cantonale.

Dans son discours de bienvenue, Marcel Martinez s'est félicité de la présence en nombre des citoyens venus assister à cette réunion. Il a rappelé, avec force, toute l'importance de ces prochaines élections régionales, soulignant que depuis 2004, la Région, sous la présidence de Georges Frêche, a toujours été soucieuse de l'équilibre des territoires et de la justice entre les citoyens, qu'ils soient ruraux ou urbains. Il devait mettre l'accent sur le combat mené pour la défense du service publique et plus largement, pour l'ensemble des services à la population. « Cette élection est très importante pour conserver, pour les quatre prochaines années, des hommes et des femmes engagés pour le bien-être et le bien-vivre des Languedociens et des Roussillonnais ».

Laissant la parole à la tête de liste Didier Codorniou, celui-ci a précisé qu'il était très heureux de débuter sa campagne sur ces deux cantons qui sont au cœur de la ruralité et des prérogatives de la politique régionale. Le maire de Gruissan, avant de laisser la parole à ses colistiers, a exposé un premier bilan de ces six dernières années en précisant, notamment, que la Région a augmenté de 50 % ses interventions auprès des communes audoises : « 413 millions d'euros ont ainsi été distribués, dont 56 millions rien que pour la Haute Vallée de l'Aude ».

La présentation des colistiers s'est terminée par celle d'Eric Andrieu, qui a d'ailleurs été chaleureusement remercié par Didier Codorniou pour avoir accepté d'être à ses côtés pour cette campagne. « Il était très important pour moi de continuer le combat. Pendant ses six dernières années, nous nous sommes beaucoup investis pour changer la politique mise en place par Jacques Blanc et faire avancer les choses. Nous avons mis en place un programme politique dont certaines mesures n'ont pas encore porté leurs fruits et qu'il nous faut encore accompagner. »

Didier Codorniou a ensuite repris la parole pour présenter, avec ses colistiers, les grandes lignes du programme de cette campagne, en insistant tout particulièrement sur les actions en faveur du développement économique, social et touristique, de la formation et de l'éducation , et axée sur une politique humaine en direction des hommes et des femmes du Languedoc-Roussillon.

La réunion s'est terminée par un échange riche et cordial avec la salle, chacun s'attachant à souligner la simplicité, la sincérité et la jeunesse de cette liste audoise et appréciant leur souci de proximité.

 

09:15 Publié dans divers | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | | |  Imprimer | | |

Les commentaires sont fermés.