21.12.2009

Une motion contre le projet de réforme des collectivités territoriales adoptée à l’unanimité par le Conseil Municipal

IMG_1055.jpgLundi soir, les membres du conseil municipal ont tenu leur dernière séance de l'année à la mairie. A l'ordre du jour, ont été notamment étudié trois points importants : la construction du nouveau centre de secours, les acquisitions foncières et le vote d'une motion contre le projet de réforme des collectivités territoriales.

La construction du centre de secours

Le maire, Marcel Martinez a informé les membres du conseil municipal que la première réunion de coordination s'est tenue en mairie le 10 décembre dernier en présence des entreprises locales, titulaires des marchés et de l'équipe assurant la maîtrise d'œuvre de l'opération. Il a rappelé que le début des travaux est prévu le 4 janvier prochain en même temps que ceux de la nouvelle gendarmerie et que la première pierre sera posée, en présence de nombreuses personnalités, le 15 janvier. Une activité intense va donc avoir lieu à la ZI Condomine.

Enfin, le conseil municipal a approuvé à l'unanimité la convention entre la commune et le SDIS. Celle-ci définit les modalités de construction du centre de secours, de l'engagement de la commune à se porter maître d'ouvrage du projet, en passant par les études et l'exécution des travaux, le montage financier de l'opération et pour terminer par le transfert en plein propriété de l'état de l'actif et du passif au SDIS.

L'acquisition des terrains « Cartier »

Au terme des négociations que le maire a engagé avec Monsieur Cartier pour l'acquisition de ses terrains à Saint-Vincent et considérant que cette opération est une belle opportunité pour la commune qui connaît une réelle pression foncière, le conseil municipal a donné son accord pour inscrire cette dépense au budget 2010.

Outre la possibilité de pouvoir proposer des terrains à bâtir, la commune souhaiterait pouvoir s'associer à Habitat Audois pour monter une opération de lotissement mixte comprenant du logement social. Un bel investissement en matière d'habitat qui pourrait combler le souhait d'un certain nombre de personnes, et notamment de jeunes couples, qui désirent accéder à la propriété ou venir tout simplement s'installer dans la commune.

Motion contre le projet de réforme des collectivités territoriales

Au vu des conséquences des projets de réformes sur les territoires ruraux, l'ensemble du conseil municipal s'est mobilisé autour de son maire en votant à l'unanimité une motion. Celle-ci comprend trois points : la nécessité que la commune reste un échelon de proximité indispensable à une gestion efficace et réactive en votant à l'unanimité une motion. Que l'intercommunalité demeure un outil permettant de faire à plusieurs ce qu'on ne peut pas faire seul et enfin que toutes les réformes fiscales garantissent aux communes rurales des ressources suffisantes et pérennes pour continuer d'assurer leurs multiples compétences.

Marcel Martinez a vivement remercié son conseil municipal pour cette séance studieuse et constructive, véritablement porteuse d'espoir et de projets pour l'avenir.

 

Les commentaires sont fermés.